Centre National de Recherches Météorologiques

Accueil du site > Le laboratoire CNRM-GAME > Les groupes de recherche > GMME : Groupe de Météorologie de Moyenne Echelle

GMME : Groupe de Météorologie de Moyenne Echelle

  Sommaire  
Direction du Groupe : Mme Véronique Ducrocq

Le GMME (Groupe de Météorologie de Moyenne Echelle) est un des 5 groupes de recherche du GAME (Groupe d’étude de l’atmosphère Météorologique), laboratoire de recherche associé au CNRS (UMR 3589) et faisant partie du CNRM (Centre National de Recherches Météorologiques) de Météo-France. Le GMME conduit des recherches sur les phénomènes de méso-échelle et micro-échelle dans les domaines de l’atmosphère et des surfaces continentales.

Les thématiques de recherche du groupe portent sur les systèmes orageux, les nuages, les phénomènes de couche limite atmosphérique, le brouillard, la météorologie urbaine, les échanges sol-végétation-atmosphère, l’hydrométéorologie, la télédétection pour les surfaces continentales, la prévisibilité à mésoéchelle, les évènements extrêmes et les impacts du changement climatique.

Ces travaux de recherche ont pour finalité l’amélioration de la représentation des processus à mesoéchelle dans les modèles de prévision numérique du temps et du climat (ARPEGE, ALADIN, AROME), au travers le développement et l’amélioration des paramétrisations physiques, de l’assimilation de données à mésoéchelle, des méthodes de prévision d’ensemble ainsi que des modèles d’impact du changement climatique.

Le GMME assure conjointement avec le Laboratoire d’aérologie la coordination du développement et la maintenance du modèle communautaire de recherche à mésoéchelle MESO-NH. Le modèle MESO-NH est l’outil numérique privilégié pour les études de processus conduites au GMME. En particulier la capacité de ce modèle à réaliser des LES (Large-Eddy Simulation) de couches limites convective/stable et des nuages (LES) est pleinement exploitée.

Les recherches sur les processus de surface contribuent à l’amélioration du modèle SURFEX, qui inclus le modèle ISBA pour la représentation des échanges sol-végétation-atmosphère sur surfaces naturelles et le modèle de ville TEB. Le GMME développe également la base ECOCLIMAP de données sur les sols et les écosystèmes terrestres élaborée à partir d’observations satellitaires.

Afin de progresser dans la connaissance des processus de mesoéchelle, le GMME conçoit et participe également à des campagnes de mesures. PYREX, MAP, FASTEX, CAPITOUL, AMMA ou HyMeX SOP1 & SOP2 sont des exemples de telles campagnes de mesures initiées ou conduites par des chercheurs du groupe.

 Les projets

Pour découvrir la nature des études et développements réalisés en matière de recherche au GMME, nous vous invitons à consulter les encadrés scientifiques du laboratoire, ainsi que la description des projets auxquels des scientifiques du GMME participent ou ont participé depuis 2009 :
- sur la météorologie urbaine et les impacts du changemement climatique : MUSCADE, ACCLIMAT, EUREQUA, VURCA, VEGDUD,MApUCE, EPICURE, EPICEA, CLIM2, BRIDGE,...
- sur le climat de l’Afrique de l’Ouest et la convection aux latitudes tropicales : AMMA, EMBRACE, ACASIS, CAVIARS, ESCAPE, EUCLIPSE...
- sur le cycle de l’eau en Méditerranée et les évènements de pluie intenses et crues rapides : HyMeX, MEDUP, IODA-MED, PrediFlood, MobiCLIMeX, AMETHYST,...
- sur les réanalyses de surface et l’assimilation de données télédétectées : CORE-CLIMAX, eartH2Observe
- sur l’observation satelitaire des surfaces continentales et les SAFs d’EUMETSAT : LSA-SAF, GEOLAND 2, IMAGINES, H-SAF,...
- sur l’hydrologie continentale et les impacts du changement climatique : REGARD, CLIMSEC, VULNAR, ...
- sur la couche limite atmosphérique : BLLAST, ...
- sur la modélisation à mesoéchelle : CNUM-NH, CO2-MEGAPARIS,IDEA...
- sur la prévision d’ensemble : DRIHM,...

 Les équipes

Le GMME comprend 40 permanents et accueille entre 20 à 25 étudiants et post-docs par an. Il est organisé en 6 équipes thématiques :

Equipe MesoNH Development et assistance aux utilisateurs du modèle MESO-NH

modélisation à mésoechelle MESO-NH et AROME, LES,
paraméterisations microphysiques
Equipe MICADO Convection aux latitudes tempérées

prévisibilité, assimilation de données, hydrométéorologie,
Pluie intense et crues rapides en Méditerranée, HyMeX
Equipe MOANA Convection sous les tropiques

Mousson Africaine, couche limite convective, LES,
interaction surface-atmosphère, prévisibilité, AMMA
Equipe MOSAYC Modélisation couplée Surface-Atmosphère-Hydrologie

modèle de surface SURFEX, SAFRAN-ISBA-MODCOU (SIM),
hydrologie des grands bassins, ressources en eau,
impacts du changement climatique
Equipe TURBAU Météorologie urbaine, brouillard

paramétrisations de la couche limite, LES,
échanges ville-atmosphère (modèle TEB), assimilation de données de surface,
brouillard et nuages bas, impacts et adaptation au changement climatique
Equipe VEGEO Modélisation des surfaces continentales (cycles de l’eau et du carbone) et télédétection

modèle ISBA-A-gs, assimilation de données pour la surface,
humidité des sols, flux de carbone, indice foliaire, albédo, SMOS

Centre National de Recherches Météorologiques - 2010
Responsable éditorial : Marc Pontaud