Givre de surface

Le givre de surface n'est pas de la neige à proprement parler.
Il se forme à la surface du manteau neigeux et non au sein des nuages.

De par les propriétés radiatives de la neige dans le domaine de l'infrarouge,
la surface du manteau neigeux peut se refroidir très fortement par temps clair, la nuit.

En conséquence, la vapeur d'eau contenue dans l'air vient se condenser sur les grains de neige de surface, directement sous forme solide.

Ce givre se présente sous la forme de feuilles ou de pyramides inversées, striées, à symétrie hexagonale.
Leur taille peut aller de quelques millimètres à quelques centimètres.
La croissance de ces cristaux s'effectue donc en direction de l'atmosphère.

Outre le ciel dégagé, la présence d'air humide au voisinage de la neige favorise la croissance de ce givre. De ce fait, sa formation est plus fréquente dans les fonds de vallon et près des ruisseaux que sur les pentes de haute montagne où par temps clair, l'air est généralement beaucoup plus sec.

retour cristaux

.