Centre National de Recherches Météorologiques

ALADIN-Climat

 Description

Le modèle numérique ALADIN (Aire Limitée Adaptation dynamique Développement InterNational) est un modèle bi-spectral à aire limitée. C’est en fait la version à aire limitée du modèle ARPEGE. Historiquement, il a été développé depuis le début des années 90 au sein d’un large consortium regroupant de nombreux centres météorologiques en Europe. Dans sa version "prévision numérique opérationnel", il est présenté sur les pages web suivantes : Lien 1 Lien 2 Lien 3 Les articles de référence présentant ALADIN sont Bubnova et al. 1995 (Monthly Weather Review, n.123) et Radnoti 1995 (Mon. Wea. Rev., n.123).

Depuis le début des années 2000, le groupe climat a décidé d’utiliser le modèle ALADIN comme modèle de climat régional ou RCM (Regional Climate Model). La première version climat d’ALADIN est basé sur le cycle 24t1 d’ARPEGE-ALADIN et possède la même physique que le modèle ARPEGE-Climat version 4 (Spiridonov et al. 2005, Déqué and Somot 2008, Radu et al. 2008, Sanchez-Gomez et al. 2008, 2009, 2011). Ce modèle nous a permis de participer aux projets européens ENSEMBLES et CECLIA et au projet national SCAMPEI, MEDUP et DRIAS.

La version actuelle d’ALADIN-Climat se base sur la version 5 de la physique climat du CNRM également utilisé dans CMIP5 avec ARPEGE-Climat et CNRM-CM5. C’est la version utilisée dans l’exercice international CORDEX sur les domaines : Méditerranée, Europe, Afrique, Amérique du Nord. Nous l’utilisons également dans les projets européens CLIM-RUN et IMPACT2C ainsi que dans les projets nationaux REMEMBER et DRIAS-II. En plus des différents domaines, nous pouvons également utiliser différentes résolutions horizontales (150, 50, 25 et 10 km, Herrmann et al. 2011). Nous pouvons également appliquer ou pas le pilotage spectral (Radu et al. 2008, Colin et al. 2010, Herrmann et al. 2011)

 Application

L’utilisation de modèles à aire limitée en climat permet de diminuer le coût numérique des simulations. Avec la même puissance de calcul, on a donc la possibilité de faire des simulations à plus haute résolution spatiale ou des simulations plus longues ou plus nombreuses. On peut également utiliser différents forçages aux bords du domaine couvert par le modèle. Des forçages issus d’ARPEGE-Climat et de la réanalyse ERA40 sont utilisés actuellement. Les études réalisées portent sur :

  • les processus climatiques régionaux
  • les flux air-mer en Méditerranée à l’échelle régionale
  • le test de paramétrisations physiques
  • les scénarios régionaux de changement climatique
  • la comparaison des méthodologies employées en régionalisation

 Collaborations

Comme pour le modèle de prévision numérique, ALADIN-Climat est développé en collaboration avec d’autres laboratoires de recherche en Europe et plus particulièrement avec les services météorologiques de la Bulgarie, de la République Tchèque, de la Hongrie et de la Roumanie.

 Publications et conférences associées à ce modèle

Somot S. (2006) : "European Regional climate simulation performed with ALADIN-Climate work performed at Météo-France and collaborations" Workshop ALADIN, mai 2006, Sofia (bulgarie)

Somot S. (2006) : "First simulation with CNRM-RM4 : ERA40@50km Validation over Europe" (talk) Réunion ENSEMBLES, RT3, mars 2006, Copenhague (Danemark)

Spiridonov V., Somot S., Déqué M. (2005) : ALADIN-Climate : from the origins to present date. ALADIN Newsletter n. 29 (nov. 2005)

Somot S., Spiridonov V., Marquet P., Déqué M. (2004) : Climate version of the LAM ALADIN : First validation of a 10-year simulation over Europe. Regional Climate Model Workshop, Prague (Rép. Tchèque) 29 novembre - 3 décembre 2004



Centre National de Recherches Météorologiques - 2010
Responsable éditorial : Marc Pontaud